L’Enseignement Supérieur : La Banque Africaine de Développement Accorde un Financement de 120 Millions d’Euros au Maroc

0
31

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé un financement de 120 millions d’euros dans le cadre du programme de soutien à la transformation vers une université marocaine numérique, entrepreneuriale et inclusive (UM 4.0).

Dans un communiqué publié à l’occasion des réunions annuelles 2024 à Nairobi jusqu’au 31 mai, la Banque a souligné que ce programme, ciblant les étudiants, les enseignants de l’enseignement supérieur, les entrepreneurs et les jeunes diplômés, vise à contribuer au développement du capital humain et à l’autonomisation des jeunes en facilitant un accès plus inclusif à l’enseignement supérieur innovant et de qualité, en synergie avec le système régional.

Concrètement, le même source a expliqué que ce programme concerne la construction et l’équipement d’une faculté de médecine et de pharmacie à Beni Mellal d’une capacité de 4500 places, la construction de cinq cités universitaires de 1500 lits chacune à Al Hoceima, Oujda, Safi, Taroudant et Beni Mellal, la création de dix centres de programmation intelligents ouverts au monde professionnel pour développer un apprentissage actif axé sur les projets.

Il s’agit également de la création de centres d’orientation universitaire (services de soutien sur site et en ligne) bénéficiant à 130 000 étudiants, de la création de 12 unités d’insertion professionnelle au niveau universitaire, de la création de 12 centres de soutien à l’entrepreneuriat au profit de 15 000 étudiants et de l’octroi de certificats de compétences entrepreneuriales à 20 000 étudiants.

Le programme vise également à numériser les services éducatifs et de recherche pour les étudiants et les enseignants (plateforme d’orientation et de réorientation, préinscription, plateforme de renforcement des capacités nationales, plateforme de gestion de la mobilité et des bourses, plateforme de gestion opérationnelle, plateformes d’apprentissage en ligne), à déployer l’infrastructure des technologies de l’information et un centre de données numériques, et à créer 167 « voies d’excellence » dans les centres d’excellence universitaires établis dans les universités à accès ouvert.

D’autre part, il vise à former les nouveaux enseignants de l’enseignement supérieur et à élaborer des outils de soutien à la prise de décision pour la gestion, le suivi et l’évaluation du système d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation.

Il convient de noter qu’une des priorités du programme du gouvernement marocain pour la période 2021-2026 est de renforcer les fondements de l' »État social » en réformant le secteur de l’éducation.

Pour accélérer le développement et la transformation durables du système d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation, le Maroc a adopté le Plan national pour accélérer la transformation du système d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation 2030 (Pacte ESRI 2030).

Ce plan repose sur quatre axes stratégiques, à savoir l’excellence académique, scientifique et pratique, ainsi que le système de gouvernance 4.0. Il s’appuie sur trois leviers de changement, notamment la transformation numérique, la performance et la structure du système, ainsi que l’aspect organisationnel et réglementaire.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici