Rencontres à Genève pour le Sommet Social Mondial : M. Hilale discute avec les Directeurs Généraux des Organisations Internationales

0
23

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU à New York, Omar Hilale, en sa qualité de co-facilitateur du processus onusien relatif au Sommet social mondial, a effectué une visite de travail à Genève avec son homologue belge, Philippe Kridelka, du 22 au 24 avril en cours. Cette visite s’inscrit dans la préparation du prochain Sommet qui se tiendra en 2025.

Au cours de cette mission, M. Hilale a tenu des réunions avec plusieurs hauts responsables d’organisations internationales, dont le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, la Directrice générale de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), Ngozi Okonjo-Iweala, le Haut-Commissaire aux droits de l’Homme (HCNUDH), Volker Türk, et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCNUR), Filippo Grandi.

Il a également eu des entretiens avec la Secrétaire générale de l’Union internationale pour la télécommunication (UIT), Doreen Bogdan-Martin, la Directrice générale de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Amy Pope, ainsi que le Directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), Gilbert Houngbo.

Ces échanges de haut niveau ont permis d’avoir une discussion constructive avec les dirigeants de ces organisations internationales, dont la contribution sera essentielle pour le succès du prochain sommet social.

Abordant le rôle du commerce multilatéral dans l’accélération du développement social et l’importance de la santé publique et de la couverture médicale pour le bien-être des populations, l’ambassadeur Hilale a souligné la nécessité de renforcer ces domaines avec une vision sociale centrée sur l’aspect humain du développement social, mettant en avant le rôle crucial de l’OMS et de l’OMC sous la direction de M. Tedros Adhanom Ghebreyesus et Mme Ngozi Okonjo-Iweala.

La discussion avec le Haut-Commissaire aux droits de l’homme a mis l’accent sur l’importance des droits de l’homme pour la réalisation du développement social, soulignant la nécessité de changer le discours autour de cette question et de réduire les tensions internationales à ce sujet.

Les entretiens avec les chefs du HCNUR et de l’OIM ont porté sur les défis liés au développement social des réfugiés et des migrants, notamment leur intégration dans les communautés d’accueil.

M. Hilale a souligné l’importance du Sommet social mondial pour mettre en avant les recommandations politiques nécessaires à l’amélioration des conditions des réfugiés et des migrants à travers le monde, ainsi que pour considérer la migration comme une opportunité pour le développement durable.

Les discussions avec la Secrétaire générale de l’UIT ont porté sur l’accès aux nouvelles technologies pour les pays en développement et sur les défis posés par l’intelligence artificielle dans la nouvelle réalité économique et sociale. L’accent a été mis sur la nécessité de mettre l’intelligence artificielle et les nouvelles technologies au service du développement social de manière durable et inclusive pour les pays en développement.

En outre, M. Hilale et son homologue belge à New York ont eu une réunion de travail avec plus de 20 experts et directeurs des départements techniques de l’OIT. Cette réunion a été l’occasion de passer en revue les préparatifs du premier Sommet social mondial de Copenhague en 1995, son déroulement et le suivi de la mise en œuvre du plan d’action de Copenhague pour le développement social.

Cet échange technique a permis d’écouter les perspectives et les attentes de l’OIT, 30 ans après le Sommet historique de 1995, et de mettre en avant la nécessité pour le prochain Sommet de répondre aux réalités actuelles, de renforcer la mise en œuvre des engagements de Copenhague et de consolider une vision inclusive et solidaire pour le développement social.

Enfin, les deux co-facilitateurs du processus onusien relatif au Sommet social mondial ont informé leurs interlocuteurs que la prochaine étape des préparatifs du Sommet consistera en la présentation et la négociation du projet des modalités qui feront l’objet de négociations par les États membres des Nations Unies à partir de la semaine prochaine.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici