La position des États-Unis sur la solution à deux États : entre confirmation et contestations

0
14

Oui, certainement, les États-Unis pourraient sérieusement vouloir soutenir une solution à deux États entre Israël et la Palestine. Cependant, le récent veto américain au Conseil de sécurité de l’ONU, qui a rejeté un projet de résolution recommandant l’admission de l’État de Palestine à l’ONU, montre la complexité de la situation. Les responsables américains estiment qu’une solution permanente au conflit doit être obtenue grâce à des négociations directes entre les deux parties, les Palestiniens et les Israéliens, une position qui reflète leur engagement à parvenir à une solution pacifique basée sur l’accord des deux parties.

Certains experts suggèrent que l’histoire de discrimination américaine en faveur d’Israël pourrait être un obstacle à de réels progrès vers une solution à deux États. Par exemple, la non-reconnaissance par les États-Unis de l’État de Palestine sans le consentement d’Israël et le veto sur le projet de résolution relatif à l’adhésion de la Palestine aux Nations Unies indiquent que les États-Unis continuent de soutenir fortement Israël.

Cependant, il semble que l’administration du président américain Joe Biden tente de jouer un rôle de médiateur dans le conflit et de pousser les deux parties à reprendre les négociations. Ainsi, on peut dire que les États-Unis manifestent un réel intérêt pour une solution à deux États, mais les défis politiques et géopolitiques pourraient constituer un obstacle à des progrès tangibles dans cette direction.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici