Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit pour voter sur l’adhésion pleine de la Palestine

0
16

Des sources diplomatiques ont indiqué que le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira aujourd’hui, jeudi, pour voter sur un projet de résolution recommandant l’octroi à la Palestine d’une adhésion pleine à l’ONU. Un comité du Conseil a rapporté qu’il n’a pas pu recommander à l’unanimité la mesure de conformité de la demande de l’Autorité palestinienne avec les critères requis.

Cette réunion fait suite à une demande présentée par l’Autorité palestinienne début avril pour revoir sa demande d’adhésion pleine à l’ONU qu’elle avait présentée en 2011, malgré l’opposition des États-Unis qui ont le droit de veto sur cette entreprise.

Dans une déclaration publiée par la mission palestinienne auprès des Nations unies, le groupe des États arabes a appelé à l’acceptation de la Palestine en tant qu’État membre de l’ONU et a exhorté tous les membres du Conseil de sécurité à soutenir le projet de résolution présenté par l’Algérie en collaboration avec le groupe arabe.

Selon la proposition algérienne, l’Assemblée générale est recommandée d’accepter la Palestine comme membre à part entière des Nations unies. Cependant, cela nécessite une recommandation positive du Conseil de sécurité des Nations unies et le soutien des deux tiers des membres de l’Assemblée générale.

Jusqu’à présent, 137 États membres de l’ONU ont reconnu la Palestine, mais il est probable que les États-Unis utilisent leur droit de veto pour empêcher une recommandation positive.

Cependant, l’Autorité palestinienne prévoit de faire pression sur le Conseil de sécurité pour voter sur une résolution recommandant l’approbation de l’adhésion pleine de la Palestine à l’ONU.

L’obtention de l’adhésion représente une étape importante vers la reconnaissance officielle de l’État palestinien, qui détient actuellement un statut d’observateur aux Nations unies depuis 2012.

De son côté, les États-Unis estiment que le projet de résolution ne contribue pas à la réalisation de la paix par le biais de la solution à deux États, et soulignent que toute création d’un État palestinien doit être le résultat de négociations directes entre les Palestiniens et Israël.

Depuis longtemps, le Conseil de sécurité des Nations unies aspire à l’établissement de deux États voisins et reconnus, vivant dans des frontières sécurisées. L’Autorité palestinienne cherche à établir son État en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et dans la bande de Gaza, des zones occupées par Israël en 1967.

Malgré la signature des accords d’Oslo dans les années 1990, peu de progrès significatifs ont été réalisés vers la réalisation de la solution à deux États.

Les efforts palestiniens pour obtenir une adhésion pleine à l’ONU interviennent six mois après la guerre israélienne contre Gaza et l’expansion des colonies israéliennes en Cisjordanie.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici