Netanyahu met en garde contre une frappe imminente contre l’Iran après un appel téléphonique

0
18

Mercredi soir, les médias israéliens et américains ont rapporté qu’Israël prévoyait de lancer des frappes de représailles rapides contre l’Iran suite à l’attaque iranienne sans précédent du week-end dernier, mais il est finalement revenu sur cette décision.

La chaîne officielle israélienne Kan a rapporté que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait décidé, après une conversation avec le président américain Joe Biden, de ne pas mettre en œuvre les plans précédemment élaborés visant à lancer des frappes de représailles contre Téhéran si celui-ci attaquait Israël.

La chaîne a indiqué que des « sensibilités diplomatiques » ont joué un rôle dans ce déclin, tout en confirmant qu’il y avait une réponse attendue, mais d’une manière différente de celle initialement prévue.

En revanche, le site d’information américain Axios a rapporté qu’Israël avait envisagé à deux reprises de lancer des frappes contre l’Iran, mais sans en donner l’ordre.

Dans ce contexte, Netanyahu a souligné mercredi qu’Israël « se réserve le droit de se protéger » et qu’il prendra sa décision de manière indépendante concernant sa réponse aux attaques iraniennes.

Par l’intermédiaire de son président et de son dirigeant, l’Iran a renouvelé ses assurances que toute réponse israélienne entraînerait une réponse « dure et violente ».

Le ministre jordanien des Affaires étrangères a averti que toute réponse israélienne aux frappes iraniennes pourrait conduire à une guerre dévastatrice dans la région, soulignant que la Jordanie prendrait des mesures strictes pour préserver sa sécurité et sa souveraineté.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici