La France appelle à des pressions sur Israël pour l’acheminement de l’aide humanitaire à Gaza

0
15

Le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, a déclaré qu’il était nécessaire d’exercer des pressions, voire d’imposer des sanctions à Israël pour faciliter l’ouverture des passages et permettre l’entrée de l’aide humanitaire aux Palestiniens de la bande de Gaza.

Séjourné a souligné, lors d’une interview sur une radio locale, la nécessité d’avoir plusieurs moyens de pression, y compris l’imposition de sanctions, pour pousser Israël à autoriser le passage de l’aide humanitaire depuis les points de contrôle. La France a également affirmé son soutien à l’imposition de sanctions contre les colons israéliens qui commettent des actes de violence en Cisjordanie.

Par ailleurs, l’organisation Human Rights Watch a condamné l’utilisation par Israël de la famine comme arme, la qualifiant de « crime de guerre » entraînant des complications mettant en danger la vie des enfants à Gaza. L’organisation a insisté sur la nécessité de mettre fin à ce type d’actions et de permettre l’accès à l’aide humanitaire pour tous les habitants de la région.

Dans le même contexte, l’organisation a appelé les gouvernements internationaux, tels que les États-Unis et le Royaume-Uni, à imposer des sanctions et à suspendre le transfert d’armes pour exercer des pressions sur Israël afin de garantir la fourniture d’aide aux habitants de Gaza.

Le ministère de la Santé de Gaza a indiqué que le nombre de victimes palestiniennes dans le conflit actuel dépassait 33 207 morts, la plupart étant des personnes sans-abri, ce qui aggrave la souffrance des habitants et accroît le besoin urgent d’aide humanitaire dans la région.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici