El Hidaoui a quitté la prison locale d’El Jadida après avoir purgé sa peine

0
37

Le député parlementaire précédent, président du club Olympique d’Asfi de football, Mohamed El Hidaoui, a quitté la prison de Jadida 2 le mardi 26 mars 2024, après avoir purgé sa peine liée au scandale de la manipulation des billets de la Coupe du Monde au Qatar.

El Hidaoui avait été arrêté en juillet 2023 pour son implication dans le scandale des billets du Qatar. Une sentence initiale de 18 mois de prison avait été prononcée avant que cette peine ne soit réduite à 8 mois par la Cour d’appel de Casablanca.

Le 26 décembre 2023, la Cour constitutionnelle a décidé de déchoir El Hidaoui de son mandat de député, suite à une demande présentée par Tahami Meski, candidat de la circonscription locale d’Asfi, qui avait demandé la révocation de son mandat parlementaire.

La Cour constitutionnelle a précisé que cette décision a été prise après examen des documents et des témoignages prouvant les violations commises par El Hidaoui, et après avoir entendu le rapport du membre rapporteur et sa discussion conformément aux lois pertinentes.

De plus, la Cour a confirmé que la demande de révocation était fondée sur les dispositions de la loi organique de la Chambre des représentants et des règlements électoraux, à la suite d’une condamnation antérieure dans une affaire pénale contre El Hidaoui.

Le verdict rendu dans cette affaire a confirmé la décision initiale du tribunal d’Asfi, condamnant El Hidaoui pour défaut de provision de chèques à l’encaissement, avec une peine de trois mois de prison avec sursis et une amende.

Suite aux modifications apportées à la décision d’appel, la Cour constitutionnelle a affirmé que l’objectif de la révocation était de protéger l’institution parlementaire contre toute violation représentative après expiration du délai légal de recours dans les élections des membres.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici