La commission ministérielle confirme l’amélioration des prix des denrées alimentaires et des légumes.

0
35

Le Comité ministériel chargé du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle a annoncé des résultats positifs concernant la situation de l’approvisionnement sur les marchés et l’amélioration des prix des denrées alimentaires et des légumes, avec des baisses significatives grâce aux mesures gouvernementales prises.

Ces annonces sont intervenues lors de la première réunion du comité ministériel pendant le mois de Ramadan, présidée par le ministère de l’Économie et des Finances, et avec la participation de représentants des différents secteurs ministériels concernés par l’approvisionnement et les prix.

Le comité a évoqué la disponibilité abondante et la grande diversité des produits de consommation de base, soulignant que l’offre répond aux besoins de ces produits pendant la période du Ramadan de manière adéquate pour plusieurs semaines voire plusieurs mois, selon la nature des produits.

Le comité a précisé que les prix ont connu une baisse notable ces derniers temps, avec des baisses comprises entre 12 et 38% par rapport au début de l’année en cours, et entre 36 et 50% par rapport à la même période de l’année précédente. Par exemple, les prix des tomates ont enregistré une forte baisse au cours des premiers jours du Ramadan, le prix moyen du kilogramme étant passé de 10 dirhams à plus de 5 dirhams par rapport à la même période de l’année précédente. Les pommes de terre et les oignons ont également connu une baisse significative des prix.

Outre les légumes, certains autres produits ont également connu une baisse relative des prix ces derniers temps, tels que les produits à base de blé et les huiles de table.

Les comités locaux et centraux ont suivi et contrôlé les marchés, ce qui a conduit à la constatation de milliers de violations et à la saisie et à la destruction de centaines de tonnes de produits impropres à la consommation, afin de préserver la qualité des produits disponibles sur les marchés.

Le comité a affirmé qu’il continuerait ses efforts pendant le mois de Ramadan pour surveiller et suivre les marchés, et prendre les mesures nécessaires pour lutter contre toute pratique illégale qui pourrait avoir un impact négatif sur les prix et la qualité des produits disponibles pour les citoyens.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici