Un aperçu du plan pour le développement durable des régions forestières.

0
16

Le Programme pour le développement inclusif et durable des zones forestières, initié par l’Agence nationale des eaux et forêts (ANEF) avec le soutien de la Banque africaine de développement (BAD), met l’accent sur la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, le développement des filières locales et la valorisation de l’écotourisme. Structuré sur la période 2023-2028, il cible quatre régions et quatre filières forestières clés, mobilisant un financement de 100 millions d’euros pour améliorer les conditions de vie des populations et favoriser l’émergence d’une classe moyenne rurale.

Le programme se décline en trois composantes principales. La première se concentre sur les aménagements forestiers structurants, visant l’aménagement intégré de bassins versants prioritaires et la promotion de la biodiversité. La deuxième composante met l’accent sur la valorisation de l’espace forestier et la promotion des chaînes de valeurs, notamment à travers le développement des filières clés et la mise en place d’incubateurs pour les jeunes entrepreneurs. La troisième composante vise le renforcement des capacités institutionnelles et la coordination du programme.

Les avantages anticipés incluent la reforestation, la création d’emplois, le développement économique des filières forestières et le renforcement des capacités de l’ANEF. Néanmoins, des mesures sont prévues pour atténuer les impacts négatifs, notamment en termes de restriction d’accès aux parcours forestiers pour les populations locales. L’ANEF s’engage également dans des initiatives d’écodéveloppement pour générer des revenus supplémentaires pour les populations locales.

Ce programme s’inscrit dans le cadre de la Stratégie «Forêts du Maroc 2020-2030» et bénéficie d’un appui financier international, notamment de la Banque européenne d’investissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici