Le gouvernement a répondu à plus de 70% des 19 275 questions écrites du parlement.

0
30

Le ministre chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a annoncé, jeudi, que le gouvernement a répondu, jusqu’au 24 janvier dernier, à 21,70 % dès 19 275 questions écrites reçues des députés et des conseillers.

M. Baitas, répondant à une question sur l’interaction du gouvernement avec le Parlement lors d’une conférence de presse après la réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement, a considéré que le nombre de réponses reflète la forte interaction du gouvernement avec les divers mécanismes de contrôle accordés par la Constitution au Parlement. Il a exprimé la satisfaction du gouvernement à l’égard des débats positifs au sein des commissions parlementaires et lors des séances plénières.

Il a souligné que le gouvernement travaille avec le Parlement dans le cadre de la coopération et du respect mutuel, soulignant que le recours aux demandes de surveillance est encadré par des règles liées aux différents mécanismes et procédures que la Constitution accorde aux groupes parlementaires à cet égard.

D’autre part, il a expliqué que le gouvernement, dans le souci de renforcer la confiance et dans le cadre d’un accord avec les syndicats éducatifs les plus représentatifs, est désireux d’accélérer le débat et l’approbation des deux projets de loi concernant la modification de la loi portant création des académies régionales de l’éducation et de la formation, et la soumission du cadre réglementaire des académies régionales de l’éducation et de la formation au régime des pensions civiles. 

Il a souligné que cette « urgence » est dictée par la nécessité de respecter les engagements du gouvernement avant la clôture de la session législative actuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici