Le président du FC Barcelone qualifie le Real Madrid de « team malhonnête ».

0
37

Joan Laporta, président du FC Barcelone, a qualifié La Liga de « compétition adulterée » à la suite du scandale du VAR lors du match Real Madrid-UD Almería au Santiago Bernabéu. Dans une interview accordée à ‘Mundo Deportivo’, Laporta exprime ses préoccupations concernant certaines situations observées, soulignant que ces incidents rendent difficile la réalisation des objectifs de l’équipe.

« Nous observons des situations qui nous préoccupent beaucoup et qui, si elles persistent, rendront très difficile la réalisation de nos objectifs. J’ai un respect absolu pour le corps arbitral… Mais nous observons des situations qui nous préoccupent beaucoup et qui, si elles persistent, rendront très difficile la réalisation de nos objectifs. Notre équipe travaille bien… Mais bien sûr, la compétition ne peut être faussée davantage avec des décisions comme celles du dimanche dernier au Bernabéu. »

Laporta assure par ailleurs avoir demandé à Pedro Rocha, président par intérim de la Fédération espagnole de football, d’intervenir. Tout en respectant les arbitres, Laporta dénonce des décisions évidentes qui ont avantagé le Real Madrid, précisant que le Barça est habitué à lutter contre de tels éléments.

Il exprime également son inquiétude sur le moral de ses joueurs après le match au Benito Villamarín. Laporta analyse enfin les actions polémiques du match Madrid-Almería, contestant la validité des buts madrilènes et soutenant que le but annulé d’Almería était légal.

« Les deux buts du Real Madrid ont été précédés, le premier par une faute et l’autre par une faute grossière. Pour le but annulé à Almería, je vois que Bellingham tire le maillot du joueur adverse… »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici