« Pauvres êtres »… la lutte identitaire entre les mondes humain et post-humain

0
13

La lutte d’identité entre les mondes humain et post-humain à travers une analyse approfondie du film « Poor Things » réalisé par Yorgos Lanthimos, qui sert de point de départ pour discuter du concept d’humanité, de cruauté et de science.

L’article commence par souligner la question fondamentale de l’identité humaine, pourquoi elle existe et comment gérer ce fait. L’article suggère que l’homme cherche à expliquer son existence à travers la religion et les croyances spirituelles, mais demeure un corps s’interrogeant sur le sens de son existence.

L’article discute également du roman « Frankenstein » de Mary Shelley et de la façon dont il présente une vision différente de l’existence et de l’humanité, et compare ce roman avec le film « Poor Things », qui suit l’évolution du personnage « Bella Baxter » et sa transformation. après une expérience scientifique qui renouvelle sa vie.

L’article discute également du rôle de la science dans la formation et le renouvellement de l’identité humaine, et de la manière dont la cruauté et le sacrifice peuvent devenir un moyen d’atteindre des objectifs scientifiques.

En fin de compte, l’article conclut que « Poor Things » offre une vision stimulante de l’identité humaine et du rôle de la science dans sa détermination, soulignant les conflits et les contradictions qui surgissent lorsqu’on est confronté à la cruauté et aux défis moraux.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici