L’UM6P organise le sommet « Deep Tech » les 9 et 10 mai à Benguerir

0
22

La première édition du sommet « Deep Tech » aura lieu les 9 et 10 mai prochains à Benguerir, organisée par l’Université Mohammed VI Polytechnique, en collaboration avec des chercheurs, des étudiants, des décideurs, des investisseurs et des représentants d’institutions gouvernementales.

Selon un communiqué des organisateurs, cet événement vise à promouvoir la technologie de pointe en Afrique, ainsi qu’à renforcer la recherche et le développement dans les domaines des sciences, de la technologie et de l’ingénierie sur le continent. Une conférence principale intitulée « Deep Tech: le prochain tournant de la transformation en Afrique » sera organisée.

Le terme « Deep Tech » fait référence à toutes les entreprises et projets qui s’appuient fortement sur la recherche, le développement et les technologies avancées, souvent issus de laboratoires de recherche.

L’objectif de cette rencontre, pour l’Université Mohammed VI Polytechnique en tant qu’institution de recherche, est de créer une plateforme d’échange internationale pour évaluer la technologie de pointe en Afrique, discuter de ses défis, de ses perspectives de développement et de son avenir prometteur.

De la découverte scientifique à la fourniture de solutions commercialisables sur le marché, ce sommet vise également à sensibiliser à l’impact de la technologie de pointe sur le renforcement des secteurs vitaux en Afrique tels que l’agriculture, les soins de santé, l’énergie et les infrastructures des technologies de l’information et de la biotechnologie, à travers l’entrepreneuriat, la recherche et de nouvelles technologies.

Cet événement mettra en lumière les capacités du Maroc dans ce domaine à travers un espace dédié à une trentaine de startups à fort potentiel de croissance, telles que « Deepecho et Datapathology » spécialisées dans la technologie médicale, « SensThings » spécialisée dans la blockchain, « Deepleaf » spécialisée dans la technologie agricole, et « Atarec » spécialisée dans la technologie verte.

En plus des conférences et des ateliers de travail, cet événement abordera des sujets liés à l’attraction des écosystèmes technologiques pour ceux qui aspirent à entrer dans le monde de l’entrepreneuriat.

Selon Yassine El Ghazioui, directeur de l’entrepreneuriat, l’Afrique ne représente que 0,3 % de l’économie mondiale de la technologie de pointe, et en 2022, les investissements dans la technologie de pointe ne représentaient que 3,5 % du total des fonds levés en Afrique.

Il a souligné que cette rencontre permettra aux acteurs de la technologie de pointe de consolider leurs forces et de présenter une vision commune pour se démarquer en Afrique, faisant de la technologie de pointe un moyen supplémentaire d’exploiter pleinement le potentiel du continent en matière d’innovation et de création de valeur à travers la science et la technologie.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici