Le fondateur de WCK accuse Israël d’avoir ciblé délibérément le personnel à Gaza.

0
27

José Andrés, fondateur de WCK, a affirmé que la frappe de lundi, qui a tué sept membres de son équipe, n’était pas une erreur et que les forces israéliennes avaient été informées de leurs déplacements.

Les travailleurs de la WCK de divers pays, dont l’Australie, le Canada, la Pologne, le Royaume-Uni et les États-Unis, ont été tués, ainsi qu’un collègue palestinien.

Israël a qualifié cette frappe de « grave erreur » et a présenté ses excuses, promettant une enquête indépendante.

Selon l’association, le convoi humanitaire a été touché alors qu’il quittait l’entrepôt de Deir al-Balah, après avoir déchargé plus de 100 tonnes d’aide alimentaire.

José Andrés a déclaré que cette attaque n’était pas un accident, mais une attaque directe contre des véhicules clairement identifiés, dont les mouvements étaient connus de tous au sein des Forces de défense israéliennes.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici