Le Conseil supérieur de l’audiovisuel appelle à la protection des droits des citoyens dans les médias

0
26

Le Haut Conseil de l’audiovisuel a appelé à préserver les droits des citoyens dans le contenu médiatique vigilant et sécurisé, dans le contexte d’une affaire de « fabrication d’un crime fictif et de diffusion d’informations trompeuses » dans un programme radio.

Dans un communiqué publié jeudi, le Haut Conseil a souligné qu’il surveille de près les développements judiciaires des citoyens impliqués dans l’affaire en question lors de leur participation à un programme radiophonique.

L’organisme a souligné la nécessité de respecter le principe de présomption d’innocence, considérant tout suspect comme innocent jusqu’à ce que sa culpabilité soit prouvée par une décision judiciaire, tout en confirmant les principes et fondements de l’activité radiophonique et télévisuelle qui la régissent, dans le cadre de sa responsabilité de garantir la sécurité et la sûreté des citoyens.

Dans ce contexte, le Haut Conseil a affirmé que la responsabilité éditoriale des services radiophoniques et télévisuels n’est pas un objectif en soi, mais un moyen de garantir un contenu médiatique qui prend en compte l’intérêt et la sécurité des citoyens, sans porter atteinte à la liberté des médias.

L’organisme a précisé que ses efforts se concentrent sur la garantie de l’intégrité des informations et des programmes, que ce soit en contrôlant le contenu médiatique ou en recevant et diffusant les témoignages des citoyens, dans le but d’éviter la diffusion d’informations trompeuses et de garantir la qualité du contenu médiatique.

En conclusion de sa déclaration, le Haut Conseil a appelé tous les fournisseurs de services radiophoniques et télévisuels à respecter les principes de l’autorégulation, soulignant que cet engagement n’est pas simplement une mesure administrative, mais fait partie des efforts visant à renforcer la culture médiatique régulée et à soutenir la confiance dans les médias.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici