Le taux de transaction en espèces des Marocains atteint 11%.. Expert

0
11

Le pourcentage des échanges en espèces au Maroc atteint environ 11% du produit intérieur brut, ce qui reflète la tendance de nombreux individus et entreprises à utiliser des espèces au lieu des moyens électroniques de paiement. Selon les experts, cette tendance est une forme d’évasion fiscale, permettant d’éviter de payer des impôts sur les opérations commerciales effectuées en espèces.

Les statistiques montrent que l’utilisation des espèces reste répandue parmi la population marocaine, en raison de plusieurs facteurs, notamment le désir de préserver la confidentialité et d’éviter les coûts des services bancaires, ainsi que d’autres facteurs culturels et économiques qui peuvent jouer un rôle dans ce contexte.

Le taux élevé de transactions en espèces représente un défi pour les autorités marocaines dans leurs efforts pour lutter contre l’évasion fiscale et renforcer la transparence financière, nécessitant des politiques et des mécanismes efficaces pour promouvoir l’utilisation des moyens électroniques de paiement et encourager le respect des obligations fiscales appropriées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici