Décès du premier patient ayant bénéficié d’une greffe de rein de porc

0
25

Le patient qui a subi la première greffe rénale de porc génétiquement modifiée pour un individu vivant est décédé, selon un communiqué de l’hôpital qui a effectué l’opération.

L’hôpital général du Massachusetts à Boston, aux États-Unis, a déclaré dans un communiqué : « Nous sommes profondément attristés par le décès soudain de Rick Sleiman. Nous n’avons aucune indication que le décès soit lié à la greffe rénale récente qu’il a subie. »

En mars dernier, les médecins de l’hôpital général du Massachusetts ont réussi à greffer un rein de porc génétiquement modifié pour la première fois à un patient vivant, Richard Sleiman, âgé de 62 ans, qui souffrait d’insuffisance rénale chronique.

L’hôpital a souligné que Sleiman restera un symbole d’espoir pour de nombreux patients transplantés dans le monde, exprimant sa profonde gratitude pour sa confiance et ses efforts inlassables pour faire progresser le domaine de la transplantation d’organes.

La pénurie d’organes est un problème qui affecte différentes régions du monde, l’hôpital de Boston signalant en mars que 1 400 patients étaient en attente de greffe rénale rien qu’à l’hôpital général du Massachusetts.

L’hôpital a précisé que le rein de porc greffé avait été fourni par la société de biotechnologie eGenesis, et avait été génétiquement modifié pour éliminer les gènes nocifs et ajouter certains gènes humains.

En 2018, Sleiman, qui souffrait de diabète de type 2 et d’hypertension artérielle, avait subi une greffe de rein humain, mais elle avait cessé de fonctionner après 5 ans, contraignant le patient à subir des séances de dialyse.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici