Le Maroc réaffirme son engagement pour réussir les processus électoraux en Afrique

0
10

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a réaffirmé mardi à Rabat l’engagement du Maroc envers le succès des opérations électorales en Afrique.

Lors de l’ouverture de la troisième session de formation des observateurs des élections africaines, M. Bourita a souligné que le Royaume du Maroc était prêt à fournir des observateurs électoraux compétents pour l’Afrique, dans le but de renforcer le processus démocratique sur le continent.

Il a souligné l’importance de cette session de formation pour fournir des observateurs compétents pour suivre les opérations électorales et leur conférer de la crédibilité, faisant référence au discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors du 28e sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, où il a souligné le droit de l’Afrique à organiser ses élections et à protéger la liberté de choix de ses citoyens.

Bourita a souligné l’importance de la participation des jeunes et des femmes à ce processus de formation, qui représentent la moitié des participants, considérant cela comme un indicateur prometteur alors que l’année 2024 est une année électorale sur le continent, avec 19 échéances électorales prévues, dont 11 élections présidentielles.

Le Maroc organise, en collaboration avec la Commission de l’Union africaine, jusqu’au 3 mai à Rabat, la troisième session de formation des observateurs des élections africaines.

Le Maroc est le premier pays africain à accueillir des observateurs d’élections sur le continent, et 155 observateurs africains ont bénéficié de cette session de formation, contribuant au développement d’une base de données à l’échelle du continent.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici