Borrell prévoit la reconnaissance d’un État palestinien par plusieurs pays de l’UE d’ici fin mai

0
23

Le haut responsable de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a déclaré aujourd’hui, lundi, qu’il y avait des attentes selon lesquelles plusieurs pays membres de l’Union reconnaîtraient un État palestinien d’ici la fin du mois de mai prochain.

Borrell a fait ces déclarations en marge du Forum économique mondial à Riyad.

En janvier, Borrell a affirmé qu’Israël n’avait pas le « droit de veto » en ce qui concerne le destin du peuple palestinien et que les Palestiniens avaient le droit à leur propre État.

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a exprimé l’engagement de son pays à reconnaître l’État de Palestine, soulignant que la solution des deux États est le seul moyen de parvenir à la paix et à la sécurité dans la région.

Le ministre des Affaires étrangères irlandais, Michael Martin, a déclaré que son pays travaillait avec d’autres pays de l’Union européenne pour parvenir à une reconnaissance internationale de l’État palestinien. En plus de l’Espagne et de l’Irlande, l’Australie envisage également de reconnaître l’État palestinien.

Malgré l’engagement des États-Unis à soutenir la solution des deux États, ils s’opposent à l’octroi d’une pleine adhésion à la Palestine aux Nations unies, soulignant la nécessité d’un accord d’Israël pour reconnaître l’État palestinien.

Israël s’oppose à toute « reconnaissance unilatérale » d’un État palestinien, affirmant que tout accord doit être conclu par le biais de négociations directes.

Selon les statistiques palestiniennes, 137 des 193 États membres des Nations unies ont reconnu l’État palestinien.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici