Venise impose une taxe d’entrée aux touristes

0
16

Venise a lancé jeudi une nouvelle mesure exigeant des touristes visitant la ville en journée de payer une taxe de cinq euros. Cette décision a suscité des protestations parmi certains habitants qui s’opposent à la transformation de leur ville en un « musée ».

Venise devient ainsi la première ville touristique au monde à imposer des frais d’entrée, alors que les mouvements s’opposant au tourisme excessif se multiplient, en particulier en Espagne, incitant les autorités à rechercher un équilibre entre le bien-être des habitants et l’importance du secteur touristique.

Cette initiative vise à réduire le nombre élevé de touristes, les visiteurs devant payer un droit d’entrée de cinq euros pour profiter des ruelles et des ponts étroits de Venise s’étendant au-dessus des canaux. Les touristes doivent acheter des billets, que ce soit en ligne ou directement sur place, et les présenter à des contrôleurs agréés.

Certains touristes ont salué l’initiative, comme Sylvain Belleran, qui visite régulièrement Venise, affirmant que cette décision pourrait contribuer à réduire le nombre de touristes. D’autres ont exprimé leur mécontentement face aux nouvelles restrictions, les considérant comme une entrave à la liberté de circulation dans la ville.

Ces frais ne s’appliquent qu’aux touristes entrant dans la vieille ville pendant la journée, les amendes pour intrusion allant de 50 à 300 euros. Cependant, les touristes séjournant au moins une nuit dans la ville et les enfants de moins de 14 ans sont exemptés de ces frais.

En outre, des manifestations contre ces frais ont eu lieu, des centaines de personnes ont organisé une manifestation près de la gare, exprimant leur refus des nouveaux billets et demandant la fourniture de logements et de services pour tous. Certaines associations locales soulignent la nécessité de se concentrer sur le problème du logement comme solution au problème du tourisme dans la ville.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici