Debbouze liquide ses activités au Maroc

0
35

Le célèbre comédien français d’origine marocaine, Jamel Debbouze, a récemment annoncé son retrait de la direction de « Soleah Holding », un groupe d’investissement spécialisé dans divers secteurs. Cette décision marque un changement majeur dans sa trajectoire entrepreneuriale, confiant la direction à Clair Emergi jusqu’en 2026, date de la prochaine assemblée générale du groupe.

L’annonce de sa démission a été faite lors d’une assemblée générale extraordinaire de « Soleah Holding », où sa décision a été acceptée et enregistrée officiellement au tribunal commercial de Rabat, siège social du groupe. Son récent désengagement des investissements au Maroc s’est concrétisé par sa sortie du capital de la société « Avant Scène Media » en janvier dernier, suivi de sa démission de la direction de « Soleah Holding », dont la filiale « La Nouvelle Société Avant Scène » est spécialisée dans divers domaines, dont l’animation, les événements, les relations publiques et la publicité.

La décision de Jamel Debbouze de se retirer de ses activités au Maroc s’inscrit dans une stratégie plus large visant à recentrer ses efforts sur ses entreprises et investissements en France et ailleurs. En effet, le célèbre comédien est impliqué dans douze entreprises françaises en tant qu’homme d’affaires et investisseur, bien qu’il ait liquidé deux d’entre elles par le passé.

Parmi ses investissements figurent des sociétés opérant dans divers secteurs tels que l’immobilier, la production cinématographique et musicale, la construction, les travaux, ainsi que la production audiovisuelle. Cependant, il a également mis fin à certaines entreprises précédemment établies, notamment le « Comedie Club », dont il était le seul propriétaire, la SCI MIEL immobilière, dont il possédait et gérait la moitié des parts, et la société JM2L, active dans le même secteur, ainsi que la société d’animation et d’événements JMD.

Le retrait de Debbouze de ses investissements au Maroc pourrait avoir des répercussions sur les activités des entreprises concernées, en particulier sa société spécialisée dans l’animation, les événements et la publicité. Cette entreprise, dont il s’est retiré en début d’année 2024, a réalisé un chiffre d’affaires remarquable au cours de l’année écoulée, dépassant les 230 millions de dirhams, soulevant ainsi des questions sur son avenir sur le marché.

Au fil des années, Jamel Debbouze a été au cœur de nombreuses controverses en raison de son influence dans les milieux économiques et politiques en France et au Maroc, ainsi que de son accumulation de richesses grâce à ses investissements diversifiés dans les deux pays. Son engagement culturel et divertissant au Maroc, notamment à travers le Festival du Marrakech du Rire, a également renforcé son profil public et ses relations avec des personnalités influentes dans les domaines des affaires, de la politique et de la finance, tant en France qu’au Maroc.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici