Crise humanitaire à Gaza : le ministère de la Santé lance un appel urgent à l’aide internationale

0
18

Le ministère de la Santé de Gaza a renouvelé mardi son appel aux institutions concernées pour fournir des générateurs aux hôpitaux afin d’éviter des catastrophes sanitaires, suite à l’avertissement du Programme alimentaire mondial sur l’approche de la famine dans certaines régions de la bande de Gaza.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a affirmé qu’après 193 jours depuis l’agression contre Gaza, les générateurs électriques qui fonctionnaient efficacement dans les hôpitaux sont désormais menacés de s’arrêter, ce qui représente un danger pour la santé publique.

Le ministère a également annoncé que le nombre de victimes de l’agression israélienne avait dépassé les 33 000 morts et 76 000 blessés, soulignant les difficultés à secourir les blessés et à déblayer les décombres.

Dans le même contexte, le Programme alimentaire mondial a mis en garde contre la possibilité d’une famine dans certaines régions de Gaza, indiquant que les niveaux les plus élevés de famine avaient été enregistrés au cours des six derniers mois.

Le programme des Nations unies a précisé qu’il fournissait une aide alimentaire mensuelle à plus d’un million de personnes dans le besoin, et a appelé à un arrêt des hostilités pour faciliter la livraison de l’aide humanitaire.

De son côté, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies a averti qu’une « catastrophe » pourrait survenir si l’aide n’était pas livrée aux Palestiniens de Gaza.

Le communiqué a souligné que les opérations de secours étaient entravées par les restrictions israéliennes, même si certaines aides telles que l’ouverture de boulangeries et la fourniture de carburant pour quelques jours étaient disponibles.

L’armée israélienne continue sa campagne militaire destructrice contre Gaza depuis octobre 2023, causant des dizaines de milliers de morts et de blessés ainsi que des dégâts importants aux infrastructures et une famine.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici