L’Afrique la plus affectée par la hausse des prix des denrées alimentaires et par l’inflation

0
17

Une nouvelle étude suggère que l’augmentation des températures due au changement climatique entraînera une hausse des prix des denrées alimentaires à l’échelle mondiale, s’accompagnant d’une inflation générale.

Publiée dans la revue « Communications Earth & Environment », l’étude montre que l’Afrique est le continent le plus touché par la hausse des prix alimentaires et l’inflation due à l’augmentation des températures causée par le changement climatique, suivie par l’Amérique du Sud.

L’étude met en lumière l’impact disproportionné du changement climatique sur le secteur agricole en Afrique, où l’augmentation des températures aggrave les chocs du côté de l’offre, intensifiant ainsi les pressions inflationnistes.

Les chercheurs ont constaté que les « chocs climatiques » entraîneront une augmentation des coûts alimentaires de 1,5 à 1,8 point de pourcentage par an au cours de la prochaine décennie.

En 2035, il est prévu que l’augmentation des températures à elle seule entraînera une hausse des prix alimentaires à l’échelle mondiale, allant de 0,9% à 3,2% par an, contribuant à une augmentation de l’inflation totale de 0,3% à 1,2% par an.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici