Attaque de drones sur la centrale nucléaire de Zaporijia : Tensions entre la Russie et l’Ukraine

0
21

La Russie a récemment annoncé qu’une attaque de drones ukrainiens avait ciblé l’installation nucléaire de Zaporijia, qu’elle gérait depuis deux ans. Elle a confirmé qu’une explosion avait eu lieu au-dessus d’un des réacteurs de la centrale, tandis que Kiev nie toute responsabilité dans l’attaque.

Les autorités russes en charge de la centrale de Zaporijia ont déclaré sur les réseaux sociaux que les forces armées ukrainiennes avaient attaqué le réacteur n°6 de l’installation, tout en assurant qu’aucune fuite radioactive n’avait été provoquée par cette attaque.

De son côté, l’Agence internationale de l’énergie atomique a appelé les parties en conflit à faire preuve de retenue et à éviter toute escalade militaire susceptible de compromettre la sécurité de l’installation. Elle a confirmé que ses experts avaient constaté les dégâts matériels causés par les attaques de drones contre la centrale de Zaporijia, sans pour autant accuser directement l’Ukraine.

Dans un autre développement, l’agence nucléaire russe Rosatom a condamné l’escalade récente, qualifiant l’incident de grave menace pour la sûreté des réacteurs. Elle a appelé l’Union européenne à condamner cette escalade autour de la plus grande centrale nucléaire d’Europe.

L’agence a également indiqué qu’une des attaques avait touché la cafétéria de l’installation, blessant trois personnes.

Quant aux médias ukrainiens, ils ont relayé les déclarations d’un responsable des services de renseignement ukrainiens rejetant toute implication de Kiev dans les incidents survenus à la centrale de Zaporijia. Ce responsable a insisté sur le fait que l’Ukraine n’était pas impliquée dans des provocations armées contre la centrale occupée par la Russie, qualifiant les frappes russes de « pratique criminelle bien connue des envahisseurs ».

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici