Une nouvelle étude révèle l’impact de la pandémie de COVID-19 sur l’espérance de vie mondiale

0
17

Le journal « The Lancet » a récemment publié les résultats d’une étude menée par un groupe de chercheurs de l’Université de Washington, mettant en lumière l’impact de la pandémie de COVID-19 sur l’espérance de vie mondiale.

Entre 1990 et 2021, l’espérance de vie mondiale a augmenté de 6,2 ans en moyenne. Cependant, cette tendance a été interrompue entre 2019 et 2021 en raison de la pandémie de COVID-19, selon les conclusions de cette étude. Le COVID-19 a été identifié comme la deuxième cause de décès la plus fréquente en 2021, après les maladies cardiovasculaires.

Avant la pandémie, les principales causes de décès étaient les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux, la maladie pulmonaire obstructive chronique et les infections des voies respiratoires inférieures. Cependant, l’ordre de ces causes de décès a été bouleversé avec l’arrivée de la pandémie, le COVID-19 passant à la troisième place en 2020 pour finalement atteindre la deuxième place en 2021, juste après les accidents vasculaires cérébraux.

L’impact de la pandémie sur l’espérance de vie varie selon les régions. Par exemple, en Asie de l’Est, en Asie du Sud-Est et en Océanie, l’espérance de vie n’a diminué que de 0,4 an, tandis qu’en Amérique latine et dans les Caraïbes, elle a chuté de 3,6 ans.

Cette étude offre un aperçu précis de la santé mondiale, soulignant à la fois les succès remarquables dans la prévention de décès dus à des maladies telles que la diarrhée et les accidents vasculaires cérébraux, ainsi que l’impact négatif considérable de la pandémie sur l’espérance de vie, comme l’a souligné l’un des auteurs, Lian Wang.

L’étude a analysé 288 causes de décès dans plus de 200 pays et régions, en utilisant des données provenant de 56 000 sources différentes.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici