Baïtas.. « Il n’y a pas d’augmentation des prix des bouteilles de gaz au Maroc pour le moment »

0
28

Lors d’une conférence de presse qui a suivi la réunion du Conseil des ministres, M. Mustapha Baïtas, porte-parole du gouvernement, a affirmé qu’il n’y avait pas d’augmentation des prix des bouteilles de gaz au Maroc pour le moment.

Baïtas a expliqué que l’augmentation prévue, qui devait initialement entrer en vigueur au début du mois d’avril, a été reportée, précisant que le public sera informé de la date de sa mise en œuvre ultérieurement.

Des sources bien informées ont confirmé que le gouvernement a indiqué une « augmentation en avril et non le 1er avril », ce qui signifie que l’augmentation est prévue dans les jours du mois en cours sous réserve de la publication du décret mentionné.

Il y a cinq mois, le Premier ministre marocain, M. Aziz Akhannouch, a révélé l’intention du gouvernement de réduire progressivement le soutien aux produits restants dans le fonds de compensation afin de financer le soutien aux catégories les plus pauvres, ce qui coûte 25 milliards de dirhams au trésor public. Il a indiqué que les prix des grandes bouteilles de gaz devraient augmenter de 10 dirhams à partir du « prochain avril ».

Le Premier ministre a expliqué qu’avec cette mesure, les familles éligibles au soutien, comprenant trois enfants de moins de 21 ans scolarisés, recevront à partir de décembre 2023 un soutien direct de 600 dirhams par mois (200 dirhams par enfant) dans leurs comptes bancaires ou via les agences de change.

Il a ajouté que ce soutien augmentera chaque année pour atteindre 900 dirhams par mois à partir de janvier 2026. En contrepartie, le montant du soutien pour ces familles passera de 600 dirhams en 2023 à 750 dirhams en 2025, puis à 900 dirhams par mois à partir de janvier 2026.

Akhannouch a conclu en disant : « Nous cherchons à ce que le soutien direct que nous offrons aux familles dépasse largement la valeur de la réduction prévue du soutien aux produits restants dans le fonds de compensation. C’est la justice pour les familles éligibles au soutien. Aujourd’hui, nous nous appuyons sur des réformes progressives, et nous aurons suffisamment de temps pour mettre en place des mesures et des programmes qui protégeront la classe moyenne que nous nous efforçons de soutenir. »

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici