Blinken aborde le soutien à l’Ukraine et la crise à Gaza lors de sa visite à Paris

0
26

La guerre continue à dominer la situation dans la bande de Gaza tandis que le soutien américain à l’Ukraine a été au centre des discussions menées par le secrétaire d’État américain Antony Blinken lors de sa rencontre avec les ministres français des Affaires étrangères et de la Défense à Paris mardi, avant sa rencontre avec le président français Emmanuel Macron.

Blinken a souligné la nécessité d’accroître la production militaire pour soutenir Kiev, y compris les envois de munitions, la défense cybernétique et la production industrielle d’armes en Ukraine, considérant la présence américaine à Paris comme une application engagée des règles de l’OTAN.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une visite imminente du président américain Joe Biden sur la côte normande française en juin, à l’occasion du 80e anniversaire du Débarquement, et de la célébration du 75e anniversaire de la fondation de l’OTAN à Washington.

Blinken a débuté sa visite depuis le site de l’entreprise « NEXTER » à Versailles, filiale du groupe franco-allemand « KNDS », leader européen dans le domaine de la défense terrestre.

Blinken a qualifié la situation en Ukraine de « moment critique », soulignant la nécessité de la confronter rapidement. Il a exprimé ses regrets concernant la suspension du programme d’aide à l’Ukraine d’une valeur de 50 milliards de dollars après son blocage par l’opposition au Congrès.

L’ancien général français François Chauvancy estime que l’aide à l’Ukraine nécessitera beaucoup de temps, soulignant la nécessité de commencer la production de plus de munitions et d’armes.

En ce qui concerne la situation au Moyen-Orient, le ministre français des Affaires étrangères a condamné la frappe israélienne à Gaza, exprimant son inquiétude concernant l’escalade régionale, en particulier au Liban.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici