La construction du barrage de « Guis » a atteint un taux d’avancement de 98%

0
31

Les travaux de construction du barrage de « Guis » dans la province d’Al Hoceima ont atteint 98%, où les touches finales sont actuellement apportées à cette immense structure hydraulique avant son inauguration dans les semaines à venir, dans le but de renforcer les capacités de stockage du bassin de Loukkos.

Ce barrage s’inscrit dans les efforts du pays pour faire face au problème du stress hydrique et tirer le meilleur parti des ressources en eau. Le travail de construction de plusieurs nouvelles infrastructures hydrauliques, y compris des barrages et des stations de dessalement d’eau de mer, a débuté, dépassant des étapes importantes dans ces projets.

Le barrage de « Guis » est situé à 43 kilomètres au sud-ouest de la ville d’Al Hoceïma, avec une capacité de stockage de 93 millions de mètres cubes, ce qui lui permet de fournir de l’eau potable aux habitants de la province et des zones avoisinantes à moyen et long terme. Il contribue également à protéger les zones en aval de la vallée de Guis contre le risque d’inondations et fournit de l’eau pour l’irrigation de près de 1000 hectares de terres agricoles.

Selon les données du ministère de l’Équipement et de l’Eau, le barrage est composé d’une digue en terre et en pierre, avec un parement avant en béton, atteignant une hauteur de 86,1 mètres depuis la base. 3,9 millions de mètres cubes de remblais et de pierres, ainsi que 220 000 mètres cubes de béton, ont été utilisés dans sa construction.

Après l’achèvement du barrage, la capacité normale de rétention atteindra 93 millions de mètres cubes, permettant de réguler l’utilisation d’environ 17 millions de mètres cubes d’eau par an, alors que les apports en eau annuels s’élèvent à 25,8 millions de mètres cubes.

Il convient de mentionner que la construction du barrage de « Guis » a débuté en 2017, avec un coût estimé à environ 1,3 milliard de dirhams, et il est considéré comme l’un des grands barrages visant à augmenter la capacité de stockage du bassin du Loukkos, sur lequel compte la Direction Générale de l’Hydraulique.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici