Leila Benali.. La réalisation de la neutralité carbone nécessite l’activation des leviers technologiques et financiers

0
22

La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, a affirmé lors de sa réunion avec la Confédération Générale des Entreprises du Maroc à Casablanca que la réalisation de la neutralité carbone et la promotion de l’efficacité énergétique nécessitent l’activation des leviers technologiques et financiers.

Benali a souligné que la stratégie du Maroc pour réduire les émissions de carbone d’ici 2050 exige une évaluation précise des impacts économiques des plans de décarbonation, ainsi que la proposition de mesures concrètes pour atteindre ces objectifs.

Elle a indiqué que cette stratégie se concentre sur plusieurs domaines, notamment la promotion de l’utilisation des énergies renouvelables, l’amélioration du secteur de l’électricité, le développement de l’agriculture durable, le renforcement des transports publics et des villes intelligentes.

La ministre a souligné que la stratégie nationale de développement durable vise à orienter le développement du Maroc vers 2035, en mettant l’accent sur la nécessité d’aligner le secteur de l’énergie sur le nouveau modèle de développement et les programmes gouvernementaux, ainsi que sur la promotion de la coopération et de la consultation avec toutes les parties prenantes.

Dans le contexte de la transition vers une économie circulaire, Benali a mentionné la prise de mesures pour la gestion des déchets, y compris la planification durable, l’augmentation du recyclage, et la mise en œuvre de projets visant à renforcer l’économie circulaire dans les villes accueillant la Coupe du Monde 2030.

De son côté, le président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc, Chakib Lahlou, a souligné l’importance de renforcer la coopération entre le secteur privé et le gouvernement, en insistant sur l’importance d’améliorer la productivité des entreprises marocaines pour concurrencer sur les marchés mondiaux.

Lahlou a affirmé que le Maroc est l’un des pays leaders dans la lutte contre les défis climatiques, et qu’il est engagé dans un développement propre et respectueux de l’environnement, saluant les efforts déployés par le gouvernement et le secteur privé à cet égard.

Cette réunion a constitué une occasion de discuter des stratégies futures pour réaliser le développement durable et approfondir la coopération entre le gouvernement et le secteur privé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici