Google s’engage à supprimer les données de navigation en mode privé suite à un accord juridique

0
16

Google prévoit de commencer à supprimer les données collectées auprès de millions d’utilisateurs pendant leur navigation sur Internet, selon un accord conclu pour mettre fin à un litige sur la confidentialité des informations personnelles, rapporte l’agence de presse allemande.

La plainte collective déposée en 2020 concernait le mode « navigation privée », dans le navigateur Chrome de Google, qui donnait aux utilisateurs l’impression erronée que la société ne suivait pas leurs activités en ligne.

Dans la plainte, la société était accusée de tromperie sur la manière dont Chrome suivait les utilisateurs du mode de navigation privée. Les efforts des plaignants ont conduit à des aveux importants de la part des employés de Google, indiquant que le mode de navigation privée était « pratiquement un mensonge » et « un problème éthique et fondamental en termes d’intégrité ».

Selon l’accord, Google devra supprimer ou traiter les milliards d’enregistrements de données collectées lors de la navigation des utilisateurs en mode privé. Cet accord marque un tournant historique, obligeant les grandes entreprises technologiques à être transparentes sur la collecte et l’utilisation des données.

Google s’est engagé à revoir les notifications qui apparaissent pendant la navigation privée pour informer les utilisateurs qu’elle collecte leurs données de navigation. La société interdira également les cookies tiers dans ce mode, utilisés pour suivre les utilisateurs en ligne.

Il convient de noter que l’accord ne prévoit pas de compensation financière, mais permet aux utilisateurs de Chrome qui estiment avoir été lésés de poursuivre Google pour obtenir des dommages et intérêts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici