Le Maroc laisse son empreinte dans le renforcement de la santé publique en Afrique

0
31

Dans une démarche témoignant d’un engagement ferme en faveur de l’amélioration de la santé publique sur le continent africain, le Professeur Khalid Aït Taleb, Ministre de la Santé et de la Protection Sociale du Royaume du Maroc, a présidé le vendredi, les cérémonies de ratification et de signature d’un accord de coopération et de coordination entre le gouvernement marocain et l’Union Africaine/le Centre Africain de Contrôle et de Prévention des Maladies. Cet accord concerne l’accueil par le Royaume du Maroc de la quatrième édition de la Conférence Internationale sur la Santé Publique en Afrique.

Cette initiative majeure s’inscrit dans le cadre des préparatifs du Royaume du Maroc pour accueillir la quatrième conférence internationale sur la santé publique en Afrique, prévue pour le mois de novembre de l’année en cours. Les comités scientifiques, techniques et d’organisation ainsi que leurs mandats ont été définis, et les coordinateurs généraux de cet événement ont été désignés, selon un communiqué de presse publié par Hespress.

Cette initiative conjointe reflète l’engagement profond du Royaume à promouvoir la santé publique en Afrique, en conformité avec les directives royales de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a souligné l’importance de garantir la souveraineté sanitaire sur le continent africain. Cette initiative offre également une opportunité précieuse d’échange d’expériences et d’exploration de solutions innovantes aux défis sanitaires en Afrique.

La conférence devrait rassembler entre 8 000 et 10 000 responsables et décideurs de divers pays du continent, ainsi que plus de 30 000 participants virtuels, des experts mondiaux, des praticiens et des chercheurs dans le domaine de la santé. La conférence servira de plateforme essentielle pour l’échange de points de vue et la discussion des questions actuelles en matière de santé publique, ainsi que pour aborder les défis sanitaires auxquels est confronté le continent africain, et discuter des moyens de renforcer la coopération internationale pour y faire face, et de promouvoir les efforts de partenariat, de coopération scientifique et d’innovation.

Le Maroc a été choisi pour organiser cet événement mondial dans le cadre de la coopération étroite entre le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale, le Centre Africain de Contrôle et de Prévention des Maladies, et l’Union Africaine, afin de renforcer les soins de santé en Afrique, selon le communiqué de presse mentionné.

Ainsi, le Maroc apporte sa contribution significative à la promotion de la santé publique sur le continent africain, affirmant son rôle actif dans la construction d’un avenir plus sain pour la région, et fournissant le soutien et les plateformes nécessaires à la coopération et à l’innovation dans ce domaine vital.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici