La Confédération démocratique du travail demande la discussion des conditions dans les facultés de médecine

0
34

Le Syndicat démocratique du travail a demandé au Conseil des conseillers de tenir une réunion de la Commission de l’éducation pour discuter de la situation tendue dans les facultés de médecine et de pharmacie. La réunion a été assistée par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdelatif Miraoui, et le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Khalid Aït Taleb.

Le député parlementaire et coordinateur du Syndicat démocratique du travail, El Karsh, a demandé au président de la Commission de l’éducation, des affaires culturelles et sociales de tenir une réunion pour discuter de la question de la tension que rencontrent les étudiants des facultés de médecine et de pharmacie.

Le député parlementaire a demandé une réunion de la Commission de l’éducation, des affaires culturelles et sociales pour discuter de « la tension actuelle dans les facultés de médecine et de pharmacie ».

Depuis plusieurs semaines, les facultés de médecine et de pharmacie au Maroc connaissent des manifestations de protestation et un boycott des cours théoriques et pratiques, en raison du refus des étudiants de réduire la durée de la formation médicale de sept à six ans.

En février dernier, les ministères de la Santé et de la Protection Sociale et de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation ont publié une déclaration conjointe confirmant leur intention de réduire le nombre d’années d’études à six ans. Cependant, les étudiants insistent pour ne pas réduire le nombre d’heures de cours (700 heures), estimant que la décision ministérielle aura un impact négatif sur la qualité de la formation et des services de santé qu’ils fournissent aux citoyens marocains.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici