L’Union européenne salue l’impact positif de l’accord agricole avec le Maroc

0
17

Le rapport de l’Union européenne pour l’année 2023 a réaffirmé l’impact positif de l’accord agricole avec le Maroc sur le plan économique et social, notamment dans les régions du sud du royaume, dans le cadre de ses efforts continus pour évaluer la mise en œuvre des accords et surveiller leur impact.

Ce rapport intervient dans un contexte de montée des débats sur les accords internationaux, à la suite de l’incident du rejet de la plainte du « Polisario » par la Cour européenne, ce qui a donné une importance supplémentaire au rôle de l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne.

Le rapport continue de fournir des données et des informations sur l’application de l’accord et ses multiples effets sur les habitants des régions du sud, en soulignant la qualité du partenariat entre les deux parties et l’efficacité de la mise en œuvre de l’accord, ce qui contredit les doutes soulevés par l’Algérie et les parties opposées à l’accord.

Le rapport met également en lumière les efforts conjoints pour construire des infrastructures telles que la désalinisation de l’eau de mer et le renforcement des énergies renouvelables, en plus d’améliorer les investissements et les conditions de travail, de soutenir les jeunes et de développer les infrastructures.

La même source souligne l’impact de l’accord sur l’emploi, avec une augmentation significative des opportunités d’emploi dans les régions du sud, ce qui reflète l’interaction positive entre l’accord et le développement économique et social.

Le rapport fait également référence aux efforts du Maroc dans la lutte contre le stress hydrique et à ses importantes investissements dans le développement de projets de dessalement de l’eau, ce qui témoigne de son engagement à préserver les ressources naturelles et à promouvoir le développement durable.

Le rapport confirme la continuité du partenariat économique et social entre le Maroc et l’Union européenne, ainsi que l’engagement de cette dernière à soutenir le développement et à renforcer les relations mutuelles, malgré les réserves de l’Algérie qui ne trouvent pas d’écho dans cette relation solide et continue.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici