Gaza : environ 32 000 morts et 74 000 blessés depuis le début de la guerre

0
26

Israël a bombardé des maisons dans le camp de réfugiés d’Al-Nusayrat au centre de Gaza, parmi lesquelles une maison où neuf membres d’une même famille ont péri. En outre, huit Palestiniens ont été tués lors d’assassinats aériens et par balles en Cisjordanie.

Alors que la guerre qui sévit dans la bande de Gaza entre dans son cinquième mois, des sources médicales palestiniennes à Gaza ont rapporté aujourd’hui, jeudi, que près de 32 000 Palestiniens ont été tués et plus de 74 000 autres blessés depuis le 7 octobre dernier.

Les sources médicales ont indiqué que l’armée israélienne, au 167e jour de la guerre contre Gaza, a causé un grand nombre de morts et de blessés dans le territoire, dont 65 morts et 92 blessés ont été admis à l’hôpital au cours des dernières vingt-quatre heures.

Le nombre de victimes des bombardements israéliens dans la bande de Gaza depuis le début de l’opération terrestre s’élève désormais à 31 988 morts et 74 188 blessés.

En outre, un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes, incapables d’être atteintes par les équipes de secours et de défense civile.

Il convient de noter qu’Israël a bombardé des maisons dans le camp de réfugiés d’Al-Nusayrat au centre de Gaza, dont une maison où neuf membres d’une même famille ont péri. De plus, huit Palestiniens ont été tués lors d’assassinats aériens et par balles en Cisjordanie.

Selon des sources palestiniennes en Cisjordanie, quatre d’entre eux ont été tués dans le camp de réfugiés de Nour Shams à Tulkarem, et trois autres ont été tués à Jenine lors de frappes aériennes, ainsi qu’un jeune homme du camp de réfugiés d’Al-Amari tué près de Ramallah lors d’affrontements avec l’armée israélienne lors de l’invasion de quartiers aux abords de la ville de Ramallah.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici