Ammour préside la deuxième réunion du Comité de pilotage du programme des Trésors de l’artisanat marocain

0
36

la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Économie Sociale et Solidaire, Fatima Zahra Ammor, a présidé la deuxième réunion du Comité Directeur du Programme des Trésors de l’Artisanat Marocain.

Ce programme, dans le cadre d’un partenariat avec l’UNESCO, vise à préserver les connaissances et les compétences liées aux métiers de l’artisanat traditionnel menacés de disparition.

Le ministère a déclaré dans un communiqué que cette réunion s’inscrit dans le cadre des efforts continus du ministère pour garantir le transfert des compétences liées aux métiers de l’artisanat traditionnel. Madame Ammor a accueilli favorablement l’adhésion de la Fondation pour la Préservation du Patrimoine Culturel de Rabat en tant que nouveau membre du Comité Directeur du Programme, confirmant l’engagement du ministère à assurer le succès de la deuxième édition du programme et à atteindre l’objectif fixé pour 2026 en préservant et en documentant 32 métiers en danger.

Le représentant de l’UNESCO pour le Maghreb, Eric Valt, a souligné l’importance de ce projet à l’échelle du continent africain et exprimé le soutien de l’UNESCO à ce projet remarquable.

Le comité a discuté des résultats de la première édition du programme qui ont abouti à la sélection de six artisans qualifiés représentant des métiers traditionnels emblématiques. Ces artisans ont pu partager leur expertise avec 57 stagiaires, avec une proportion de femmes atteignant 72%.

Les recommandations concernant l’accompagnement des jeunes stagiaires ont été étudiées, notamment leur organisation au sein de coopératives, leur assistance pour obtenir des locaux équipés, leur formation pour accéder au financement et leur participation à des expositions internationales.

Sur la base du succès de la première édition, le comité a décidé d’augmenter le nombre d’artisans pour la deuxième édition à 10 au lieu de 6 et le nombre de stagiaires à 100, en prévoyant par la suite une phase de formation.

Le comité a publié sa décision concernant les métiers ajoutés pour l’édition 2024, notamment la poterie, la céramique de Meknès, la broderie, la maroquinerie, le tapis saharien, les produits végétaux du Sud, le cuir Zayani et la broderie sur feutre.

La réunion du comité a été marquée par la participation de Yasra Anwar, directrice exécutive de la Fondation pour la Préservation du Patrimoine Culturel de Rabat, Mohammed Msalakh, secrétaire général du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Économie Sociale et Solidaire, Tarek Sadiq, directeur général de la Fondation Dar Al Sanie, Khalid Al-Alami, président de la Fédération des Entreprises de l’Artisanat Traditionnel, et le représentant de l’Université des Chambres de l’Artisanat Traditionnel, Abdelmalek Al-Boutayin, ainsi que le directeur de l’Université des Chambres de l’Artisanat Traditionnel, Abdelhakim Al-Hilali.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici