Le Maroc et Nigeria établissent une société d’investissement pour coordonner le financement du projet de pipeline de gaz

0
54

L’Office national des hydrocarbures et des mines a annoncé de nouvelles étapes dans la mise en œuvre du projet de pipeline de gaz nigérian-marocain pour l’année 2024. Selon l’Office, cette année verra la création de la société chargée de coordonner le financement, la construction et les opérations liées à ce projet stratégique.

La direction générale de l’Office, dirigée par Amina Benkhadra, a confirmé que le capital de la nouvelle société sera disponible pour les investisseurs des fonds souverains, des banques de développement, des banques commerciales et des compagnies pétrolières mondiales. 

Mme Benkhadra a également souligné que le projet a réalisé des progrès significatifs dans son exécution, avec l’achèvement des études détaillées, des essais sur le terrain, ainsi que des études d’impact environnemental et social.

Elle a ajouté que toutes les parties prenantes du projet saluent les progrès réalisés et soutiennent ce projet, qui vise également à fournir du gaz aux pays non côtiers tels que le Niger, le Burkina Faso et le Mali. Elle a fait référence à l’année 2022, qui a vu la signature de protocoles d’accord entre le Maroc et le Nigeria ainsi que les compagnies nationales de transit, reflétant l’engagement de ces pays à mettre en œuvre le projet.

L’Office a souligné la coopération efficace entre toutes les parties pour la mise en œuvre du projet, qui vise à fournir de grandes quantités de gaz pour l’exportation vers l’Europe. Le pipeline s’étend le long de la côte ouest-africaine du Nigeria au Maroc, le reliant aux pipelines européens.

En conclusion, l’Office a noté que le projet de gazoduc nigérian-marocain est un levier d’intégration régionale et de développement économique et social .

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici