Un protocole de coopération entre le Festival du Louxor et le FICAK.

0
14

Un partenariat significatif vient d’être officiellement établi entre le Festival International du Cinéma Africain de Khouribga (FICAK) et le prestigieux Festival de Louxor lors de sa 13ème édition. Ce partenariat, consigné par Abdelaziz Tellat, Directeur des Médias et de la Communication au FICAK, et Azza El Hosseiny, Directrice du Festival de Louxor, vise à renforcer les liens entre ces deux événements majeurs à travers diverses initiatives conjointes.

Ce partenariat ambitieux prévoit notamment la projection réciproque des films, le partage d’informations, ainsi que la création d’un panorama exclusivement dédié au cinéma marocain et égyptien lors de ces deux festivals emblématiques.

Dans le cadre de cette collaboration, les deux parties s’engagent à inviter des réalisateurs marocains et égyptiens à participer à chaque édition de leurs festivals respectifs, ainsi qu’à accueillir un représentant de la direction de chaque festival. De plus, les logos des deux festivals seront conjointement présentés dans leurs publications respectives, et des courts métrages mettant en lumière les moments forts de chaque édition seront projetés.

Azza El Hosseiny, Directrice du Festival de Louxor, a souligné l’importance du rôle joué par le FICAK dans la promotion et le soutien du cinéma africain, exprimant sa satisfaction quant à la coopération et aux synergies entre les deux festivals.

De son côté, Abdelaziz Tellat a mis en avant l’importance cruciale de cette collaboration pour la promotion et la diffusion du cinéma africain, affirmant ainsi la place de choix occupée par les deux festivals parmi les événements cinématographiques les plus prestigieux du continent.

La 13ème édition du Festival de Louxor pour le film africain, qui se tient du 9 au 15 février, accueille la participation de 48 films représentant 32 pays africains, dont le Maroc, avec « Animalia » de Sofia Alaoui en compétition officielle.

Cette édition marque également une célébration spéciale du cinéma marocain à travers une section dédiée intitulée « Panorama du cinéma marocain », mettant en avant quatre films narratifs remarquables.

En hommage au réalisateur Khairy Bishara, cette édition rend également un vibrant hommage à deux figures emblématiques du cinéma africain disparues l’année dernière : l’écrivain et scénariste égyptien Raouf Tawfik et la réalisatrice sénégalaise Safi Faye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici