Rabat accueille une conférence ministérielle sur les pays à revenu intermédiaire.

0
29

Le congrès ministériel de haut niveau sur les pays à revenu intermédiaire s’est tenu à Rabat les lundis et mardis, avec la participation de 32 pays, dont plusieurs représentants ministériels, ainsi que 23 agences de développement relevant des Nations Unies, des institutions internationales et régionales, entre autres.

Sous le thème « Solutions aux défis de développement des pays à revenu intermédiaire dans un monde en mutation », ce congrès s’inscrit dans le cadre de la présidence marocaine du Groupe des amis des pays à revenu intermédiaire aux Nations Unies. Cela s’inscrit dans la continuité de l’engagement du Royaume à soutenir les intérêts des pays en développement, conformément à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Le congrès, organisé par le Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger en collaboration avec la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies et le Programme des Nations Unies pour le développement, a débuté par une session d’experts abordant des questions cruciales telles que la coopération Sud-Sud et le financement innovant.

Cette occasion permettra d’approfondir les discussions sur le soutien apporté par le système de développement des Nations Unies, ainsi que par les institutions régionales et internationales, pour renforcer le développement économique et social de ces pays.

Parmi les participants au congrès, on note la présence de la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Amina J. Mohammed, et de la Présidente du Conseil économique et social, Paula Narvaez Ochoa. Le Ministre des Affaires étrangères du Cap-Vert, Roy Alberto de Figueiredo Soares, ainsi que le Ministre des Relations extérieures du Cameroun, et d’autres ministres de différents pays y participent également.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici