Le Ministre Sadiki annonce la finalisation de l’Agropole du Loukkos.

0
25

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohamed Sadiki, a annoncé jeudi à Larache que les travaux d’aménagement de la première phase de l’Agropole du Loukkos touchent à leur fin.

« Les travaux d’aménagement de la première tranche de l’Agropole du Loukkos seront bientôt achevés, notamment en ce qui concerne les infrastructures, les équipements et les installations de vente », a déclaré M. Sadiki lors de sa visite de plusieurs projets de développement agricole dans la province de Larache.

Cette visite a permis de suivre l’avancement des travaux de construction du qualipole, qui regroupera tous les services liés à la qualité et au contrôle des produits agricoles. Les travaux devraient être terminés en mars. M. Sadiki a souligné que ce projet structurant dans la chaîne de production agricole vise à rapprocher les professionnels et les producteurs des services liés à la qualité, créant ainsi une réelle valeur ajoutée aux produits et encourageant la création d’emplois.

Le qualipole, considéré comme un modèle de collaboration entre le ministère, la région de Tanger-Tétouan Al-Hoceima et d’autres partenaires impliqués dans le financement du projet, devrait intégrer les institutions chargées de la sécurité sanitaire, de la recherche agronomique, du contrôle de la qualité et de la coordination des exportations, rapprochant ainsi le ministère des professionnels et des producteurs.

D’une valeur totale de 97,8 millions de dirhams, le qualipole s’étend sur une superficie de 2 hectares au sein de l’Agropole du Loukkos. Il offrira une gamme étendue de services aux entreprises agroalimentaires, notamment la délivrance de certificats d’exportation, des analyses de laboratoire et des conseils spécialisés en agriculture.

Le périmètre du Loukkos présente un potentiel important en termes de terres agricoles irriguées, avec une superficie dépassant 45 000 hectares, ainsi que des ressources hydriques importantes et des équipements hydro-agricoles modernes. Il se caractérise également par des conditions climatiques favorables au développement de diverses cultures, notamment les cultures maraîchères, les fruits rouges, les cultures fourragères et les arbres fruitiers.

Pour la campagne actuelle, une augmentation de 12% de la superficie ensemencée en pommes de terre de fin de saison par rapport à la campagne précédente a été enregistrée, accompagnée d’une augmentation du rendement moyen de plus de 25% (30 tonnes/ha).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici