Affaire Naciri-Bioui : Ghalloussi appelle à saisir leurs biens

0
124

Le président de l’Association marocaine de protection des deniers publics (AMPDP), Mohamed Ghalloussi, a lancé un appel pressant au procureur du Roi près le tribunal de première instance de Casablanca pour l’ouverture d’une enquête judiciaire sur des allégations de blanchiment d’argent visant Saïd Naciri, président du Wydad Casablanca et cadre éminent du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), ainsi que son collègue du même parti et président de la région de l’Oriental, Abdenbi Bioui, et d’autres personnes impliquées. L’objectif affiché est la saisie de leurs biens au profit du trésor public.

Cet appel est survenu dans les heures qui ont suivi la décision du juge d’instruction de la Cour d’appel de Casablanca de placer Naciri, Bioui et d’autres accusés en détention à la prison d’Oukacha de Casablanca, dans le cadre de l’affaire du baron de la drogue malien, incarcéré dans la prison d’El Jadida depuis 2019.

Dans un post publié sur sa page Facebook, Ghalloussi a salué la décision du procureur général près la Cour d’appel de Casablanca, ainsi que celle du juge d’instruction, mais aussi les enquêtes criminelles menées par la brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Il a qualifié cette série d’événements de positive et d’importante, considérant qu’elle devrait marquer une avancée significative dans la politique de lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics.

Ghaloussi a aussi insisté sur la nécessité d’aborder avec courage et fermeté la conjoncture difficile que traverse le pays à tous les niveaux. Il a, en ce sens, insisté sur l’importance de lutter contre la corruption, le népotisme et les malversations, tout en luttant la politique d’impunité, à la faveur d’une consolidation efficiente et efficace de l’État de droit.

D’un autre coté, le président de l’AMPDP a appelé Abdelatif Ouahbi, secrétaire général du PAM et ministre de la Justice, à convoquer une réunion du bureau politique pour discuter des répercussions de cette affaire délicate.

L’objectif serait de démanteler les relations douteuses entre la sphère politique, l’argent, l’enrichissement illicite, la corruption, et l’exploitation des positions de responsabilité pour construire des réseaux complexes de corruption. Ghalloussi a comparé ces méthodes à celles des gangs de la mafia, qui sont présentes au niveau de différentes professions et fonctions.

Dans le même ordre d’Idées, Mohamed Ghalloussi a invité le ministre de la Justice, en PAMiste en l’occurrence, à « avoir le courage moral et politique de proposer un arsenal juridique visant à incriminer l’enrichissement illicite et les conflits d’intérêts et à lutter contre la corruption, la corruption et l’impunité ».

Des politiciens à l’image des accusés dans cette affaire, sont nombreux et présents partout, n’hésitent pas à pratiquer ce qui communément appelé la « transhumance politique », n’hésitant pas à « faire le tour » des formations politiques pour se rapprocher des cercles de pouvoir et profiter de leur position pour « faire leurs affaires », a-t-il dénoncé.

Il a, à cet égard, exhorté les partis politiques, dans leur totalité, à « faire le ménage » dans leurs rangs, pour en chasser tous ceux qui changent de couleur politique à chaque élection et qui cherchent à bâtir une « gloire factice et à acquérir du pouvoir, le but étant d’amasser des fortunes douteuses et de propager l’injustice et la discrimination ».

Il les a également invités à élaborer et adopter un « Code de conduite », à exiger de leurs membres une déclaration des biens et à instaurer des outils et mécanismes de responsabilité et de reddition des comptes, afin de moraliser la vie politique et partisane.

Pour rappel, le juge d’instruction dans l’affaire dite « Le Malien », a ordonné, vendredi, la mise en détention du président du Wydad de Casablanca, Saïd Naciri, et le président du Conseil de la région de l’Oriental, Abdenbi Bioui. Ils ont été placés en détention à la prison Oukacha à Casablanca,

Médias

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici