Climat des affaires: Lancement de 70 % des initiatives figurant dans la feuille de route.

0
26

Le ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, M. Jazouli, a annoncé ce lundi que 70% des initiatives énoncées dans la feuille de route 2023-2026, visant à améliorer le climat des affaires, ont déjà été mises en œuvre depuis leur annonce en mars dernier.

Dans le cadre de la réponse à une question sur l’amélioration du climat des affaires lors d’une séance de questions orales à la Chambre des représentants, M. Jazouli a détaillé que cette feuille de route englobe environ 46 initiatives prioritaires réparties sur dix chantiers essentiels. Ces initiatives comprennent plusieurs projets destinés à faciliter le processus d’investissement et à encourager les investisseurs.

Le ministère délégué collabore étroitement avec le Comité national de l’environnement des affaires (CNEA) pour surveiller la mise en œuvre des 46 initiatives en coordination avec les parties concernées, a-t-il souligné.

M. Jazouli a également souligné que le Royaume du Maroc bénéficie d’une stabilité et d’une vision de développement ambitieuse, le positionnant comme un terrain propice aux investissements tant à l’échelle continentale que mondiale.

Dans ce contexte, le ministre a salué les progrès réalisés par le Maroc dans le classement « Doing Business » supervisé par le Groupe de la Banque mondiale. Il a noté que le Groupe a récemment lancé un nouveau rapport « Business Ready » évaluant le climat des affaires et de l’investissement, incluant le Maroc pour la première fois en 2024.

M. Jazouli a mis en lumière les avancées significatives du Maroc dans le classement « Doing Business », attribuant ces succès aux multiples réformes entreprises sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Il a mentionné l’introduction d’une nouvelle législation, dont la loi 102.21 relative aux zones industrielles, la loi 69.21 sur les délais de paiement, ainsi que d’autres lois concernant la production autonome d’électricité, l’arbitrage et la médiation conventionnelle, les marchés publics, entre autres.

En février dernier, le gouvernement a approuvé la simplification de 22 procédures administratives liées à l’investissement, réduisant ainsi de 45% les documents requis. De plus, 15 procédures liées à l’investissement ont été décentralisées au niveau territorial pour accélérer les prises de décision dans ce domaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici