Signature d’accords stratégiques pour la lutte contre le VIH.

0
57

A Rabat, lundi, plusieurs accords ont été signés entre le ministère de la Santé et de la Protection sociale, des institutions nationales et internationales, dans le cadre de la lutte contre le VIH, l’hépatite virale, et les infections sexuellement transmissibles.

Ces accords ont été conclus à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, sous le thème « Dépistage précoce pour une génération sans SIDA ». Les signataires incluent le ministère de la Santé, le Conseil national des droits de l’homme, l’ONU au Maroc, et le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose, et le paludisme, ainsi que plusieurs ONG.

PHOTO Ministère de la Santé et de la Protection Sociale SUR X

Au niveau national, une convention de partenariat a été signée entre le ministère de la Santé et le Conseil national des droits de l’homme, dans le cadre du lancement de la stratégie nationale des droits de l’homme et de la lutte contre le VIH, la tuberculose, et l’hépatite virale 2024-2030. Cette stratégie vise à protéger les droits de l’homme, réduire la discrimination, et promouvoir l’égalité pour les personnes touchées par ces virus.

Une autre convention de partenariat a été signée entre le ministère et l’ONU au Maroc, pour le lancement officiel du plan conjoint du bureau de l’organisation. L’objectif est d’assurer une contribution stratégique et coordonnée du Programme des Nations unies pour le développement afin de soutenir la réponse nationale au VIH, réduire les nouvelles infections et les décès liés au SIDA, ainsi que lutter contre la discrimination envers les personnes touchées par le VIH, tout en renforçant la gouvernance et le partenariat.

En outre, le ministère de la Santé a signé un accord de subvention du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme pour la période 2024, d’une valeur de plus de 21 millions d’euros. Cette subvention profitera à plusieurs associations et ONG, accélérant la réduction des taux d’infection et de décès liés à la tuberculose, élargissant la portée de la prévention commune du VIH, et contribuant à la construction d’un système de santé durable.

La rencontre a également été marquée par la signature de plusieurs accords de partenariat au niveau régional entre la Direction de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies, les directions régionales relevant du ministère de la Santé et de la Protection sociale, et des ONG dans plusieurs villes du royaume. Ces accords visent à développer les stratégies régionales intégrées 2024-2030 et à intensifier la détection du VIH et de l’hépatite virale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici