Le ministre de la Justice évoque à Tanger les défis posés par le respect des obligations internationales et régionales en matière de promotion d’une culture des droits de l’homme.

0
35

Le ministre de la Justice, M. Abdellatif Ouahbi, a souligné que le Maroc considère le lancement officiel du Plan arabe pour l’éducation et la sensibilisation en matière de droits de l’homme comme un moment crucial reflétant la pensée commune et l’action unifiée de divers intervenants de notre région. S’exprimant lors de la cérémonie officielle de lancement du plan à Tanger aujourd’hui, mardi 5 décembre 2023, le ministre a affirmé que le Maroc espère que ce plan constitue un document unificateur pour les initiatives de notre organisation, stimulera les efforts de nos pays, inspirera nos plans et programmes nationaux. 

Il a souligné que le Maroc avait eu l’honneur de proposer le plan et de participer à son élaboration, espérant qu’il serait une initiative novatrice pour développer l’action arabe commune dans le domaine des droits de l’homme et une nouvelle pierre angulaire dans le bilan arabe des droits de l’homme.

Le ministre a estimé que ce moment particulier confirme que le travail collectif au sein de la Ligue des États arabes peut renforcer l’esprit d’appartenance à une confiance civilisationnelle caractérisée par sa richesse et son pluralisme de valeurs, ainsi que son patrimoine historique. Cela contribuerait au renforcement de son développement, à l’amélioration de sa coopération, au développement de son système régional et à l’amélioration des performances de ses modèles nationaux. 

Le ministre a déclaré: « L’accueil par le Maroc de cet événement régional important, en application d’une recommandation émanant de la 51e session du Comité arabe permanent des droits de l’homme que le Maroc a accueillie en 2022, reflète l’engagement du Maroc à soutenir les initiatives du système régional des droits de l’homme et à contribuer à faire progresser l’action arabe commune dans ce domaine ».

À cet égard, le ministre a ajouté: « Les actions et initiatives lancées par le Maroc dans le domaine des droits de l’homme, y compris le renforcement de la propriété de ses principes et de ses bases et le maintien de ses valeurs telles qu’elles sont mondialement reconnues, démontrent que, au-delà des droits de l’homme, il constitue un levier essentiel dans le parcours de construction et de rénovation dirigé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste ».

Le ministre a expliqué que l’initiative de lancement du Plan arabe pour l’éducation et la sensibilisation en matière de droits de l’homme reflète l’engagement ferme de la Ligue des États arabes, en conformité avec sa charte et ses documents réglementaires, à travers ses institutions, à faire de la promotion de la culture des droits de l’homme une approche transversale en ce qui concerne ses rôles et un levier éminent au niveau de ses approches et de ses actions. Ceci contribuerait à renforcer les efforts régionaux déployés dans le domaine de l’éducation aux droits de l’homme et à ancrer sa culture dans la réalité et la pratique.

M. Ouahbi a noté que l’un des défis de cette initiative réside dans sa capacité à créer des dynamiques sociales, à créer des synergies nationales et à mobiliser les différents acteurs nationaux, régionaux et internationaux pour promouvoir la possession des principes et des valeurs des droits de l’homme et à éduquer les générations au respect des valeurs de liberté, de responsabilité, d’égalité, de diversité et de pluralité. Il a souligné la nécessité d’avoir un impact positif sur les systèmes, les mentalités et les comportements, assurant ainsi la consécration des droits de l’homme au niveau des lois, des politiques et des pratiques, garantissant leur jouissance effective dans la vie quotidienne des citoyens.

Le ministre a évoqué les efforts déployés par diverses entités de la Ligue des États arabes, notamment la Commission arabe permanente des droits de l’homme et le Comité du Pacte arabe des droits de l’homme, ainsi que les contributions des différents États membres de la Ligue, pour renforcer les droits de l’homme au niveau régional et national. Il a salué le travail acharné des experts et des spécialistes pour élaborer ce plan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici