France: fini WhatsApp, Olvid imposée à tous les ministres 

0
27

À partir du 8 décembre, les ministres, secrétaires d’État, directeurs de cabinet sont invités à désinstaller WhatsApp, Signal et Telegram. Et devront utiliser les applications de messagerie françaises Tchap ou Olvid conçue par une start-up d’une quinzaine de personnes basée à Paris.

La circulaire, publiée le 22 novembre, est signée Élisabeth Borne et elle s’adresse aux ministres, aux secrétaires d’État, aux directeurs de cabinet et aux membres des cabinets. Elle demande de manière formelle le déploiement de l’application française Olvid sur les téléphones et ordinateurs des membres du gouvernement et des cabinets ministériels « pour le 8 décembre 2023 au plus tard ». La raison ? « Les principales applications de messagerie instantanée grand public occupent une place grandissante dans nos communications du quotidien. Toutefois, ces outils numériques ne sont pas dénués de failles de sécurité et ne permettent ainsi pas d’assurer la sécurité des conversations et des informations partagées par leur intermédiaire. »

L’idée de la Première ministre : « Afin de contrer les menaces qui découlent de l’utilisation de ces applications, la société française Olvid a développé une messagerie instantanée qui garantit la protection des données de ses utilisateurs grâce à un annuaire décentralisé et un chiffrement des messages de bout en bout, tout en conservant les mêmes fonctionnalités que les applications actuelles. »

Agences

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici