Liban : Carlos Ghosn réclame un milliard de dollars à Nissan pour diffamation

0
79

Il est aujourd’hui considéré comme un fugitif international

L’ex-magnat de l’automobile Carlos Ghosn réclame un milliard de dollars à Nissan devant la justice libanaise, a annoncé mardi une source judiciaire proche du dossier à Reuters, ajoutant que l’audience se déroulerait le 18 septembre.

L’ancien président de Renault et de Nissan a notamment accusé l’entreprise, ainsi que deux autres sociétés et 12 particuliers, de diffamation et falsification de preuves.

L’homme, considéré comme l’un des hommes d’affaires les plus puissants du monde au début des années 2000, a été arrêté au Japon fin 2018. Après avoir été incarcéré pendant près de six mois, il a été assigné à résidence à Tokyo et a réussi à quitter le pays pour rejoindre secrètement le Liban fin 2019, caché dans une valise dans une incroyable évasion.

Carlos Ghosn, qui s’est depuis entretenu librement avec les médias, a affirmé qu’il ne « fuyait pas la justice » mais « à l’abri de l’injustice et de la persécution politique ».

Il est désormais considéré comme un fugitif international. Alors que le Japon et le Liban sont tous deux membres d’Interpol, il n’y a pas d’accord d’extradition entre les deux pays.

Agences

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici