Le prince du Qatar a souligné lors d’un appel avec Biden la nécessité d’un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

0
30

Le Sheikh Tamim bin Hamad Al Thani, Emir de l’État du Qatar, a affirmé lors d’un appel téléphonique avec le Président américain Joe Biden la nécessité d’arrêter immédiatement les hostilités dans la bande de Gaza, de mettre fin à l’effusion de sang, de protéger les civils, et de maintenir l’ouverture permanente du passage de Rafah.

Selon le Diwan, le Président Biden a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance pour les efforts diplomatiques du Qatar concernant la situation à Gaza.

De son côté, la Maison Blanche a déclaré que Biden a exprimé ses remerciements et sa reconnaissance envers le Qatar et le Sheikh Tamim personnellement pour leurs efforts antérieurs ayant conduit à la libération de détenus par le mouvement de résistance islamique, le Hamas.

La Maison Blanche a ajouté que Biden et l’Émir du Qatar ont discuté de la nécessité de protéger les civils et des efforts pour augmenter le flux d’aide humanitaire vers Gaza.

Il a été indiqué que Biden et l’Émir du Qatar ont convenu de « poursuivre les efforts visant à promouvoir une vision pour un Moyen-Orient plus pacifique, sécurisé, prospère et stable ».

De son côté, un porte-parole du Département d’État américain a déclaré que le Secrétaire d’État Antony Blinken a eu un entretien téléphonique avec Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, Premier ministre du Qatar et ministre des Affaires étrangères, samedi, pour discuter des efforts visant à évacuer les blessés graves de Gaza.

Le porte-parole a ajouté que Blinken et le Premier ministre qatari ont également discuté de l’augmentation du flux d’aide humanitaire vers Gaza et de garantir la libération des détenus par le Hamas.

Pour le 38e jour consécutif, l’armée d’occupation poursuit son agression contre la bande de Gaza, provoquant la mort de plus de 11 000 personnes et blessant des dizaines de milliers, en plus de causer d’immenses destructions dans les quartiers résidentiels, les infrastructures vitales et les hôpitaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici