Le PAM table sur une structure chargée des questions des élus

0
192

Marrakech- Le Secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), M. Abdellatif Ouahbi, a souligné, vendredi à Marrakech, que « son parti table sur la création d’une institution partisane qui se chargera des questions liées aux élus, avec une organisation administrative forte et un contrôle politique solide ».

Cette institution devra s’intéresser aux questions des élus et particulièrement des présidents des communes, a-t-il expliqué à l’ouverture d’une rencontre de communication avec les présidents des conseils de communes affilés à cette formation politique.

« Il sera procédé à la mise à la disposition de cette structure de tous les moyens de travail afin de lui permettre de réussir sa mission », a relevé M. Ouahbi, notant que cette entité servira de structure d’écoute et d’accueil de l’ensemble des dossiers des élus et des présidents de communes, mais aussi de trait d’union entre les préoccupations des citoyens et les centres de prise de décision politique et institutionnelle.

Dans la même lignée, il a mis en avant le rôle majeur dont jouissent les élus et les présidents des conseils communaux au sein du parti, rappelant que sa formation politique veille à s’inspirer pleinement de ce rôle avec force, lors de sa restructuration organisationnelle à l’occasion des congrès locaux et provinciaux lancés dans plusieurs régions.

« Le Secrétariat général du PAM demeure amplement convaincu que le parti ne pourra avoir d’avenir sans que ses élus ne puissent jouir d’une place forte, en leur qualité d’intermédiaires entre cette formation politique et les citoyens. La finalité étant d’être en mesure de relever tous les défis et faire face à l’ensemble des enjeux posés », a relevé M. Ouahbi.

Il s’agit de même d’oeuvrer pour la réalisation du développement et l’implication avec force et un sens élevé de responsabilité dans le projet sociétal « moderniste » et « réformiste » que mène, avec engagement et détermination, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a-t-il poursuivi.

Sur un autre registre, M. Ouahbi a fait savoir que le Royaume, sous la conduite éclairée du Souverain et grâce à une démarche Royale anticipative, stratégique et clairvoyante, et à la contribution des autorités, des institutions, des élus, de la société civile et de l’ensemble du peuple marocain, a pu faire face à la pandémie du nouveau coronavirus, notant que « la manière dont le Royaume a su gérer efficacement cette crise, a été vivement louée même par les ennemis du Maroc avant ses amis ».

Quant aux autres intervenants, ils ont mis en avant le rôle de taille que jouent les présidents des conseils communaux, ce qui requiert la conjugaison de l’ensemble des efforts pour soutenir cette catégorie afin qu’elle soit à la hauteur de la responsabilité qui est la sienne et en mesure de transcender toutes les difficultés et de résoudre l’ensemble des problèmes dont souffre chaque commune.

Ils ont, en outre, plaidé en faveur de la promotion de la communication avec les présidents des universités affiliés au parti en vue d’un échange et partage des expertises.

Outre les membres du bureau politique du PAM, cette rencontre a été rehaussée par la présence de 256 présidents de conseils de communes sur un total de 333 affiliés à cette formation politique.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici