Le chef du Syndicat des journalistes en Grande-Bretagne dénonce le ciblage d’Al Jazeera par Israël

0
18

Michelle Stanistreet, secrétaire générale du Syndicat des journalistes de Grande-Bretagne et d’Irlande, a dénoncé le ciblage d’Al Jazeera par le gouvernement israélien et a exprimé son rejet de la décision de fermer les bureaux de la chaîne et de l’empêcher de couvrir les événements. Elle a considéré cette mesure comme une « attaque directe contre la liberté d’expression » et fait honte à ceux qui en sont responsables, soulignant l’importance du respect de la liberté de la presse et de la liberté d’expression.

Ce rejet intervient dans un contexte de pression croissante sur les médias et les journalistes au Moyen-Orient, où la fermeture des bureaux et le blocage des sites Internet des médias sont considérés comme une mesure restrictive visant à restreindre la liberté d’expression et à restreindre le champ d’application de la liberté de la presse.

Pour sa part, le secrétaire général de la Fédération internationale des journalistes, Anthony Bellangi, a souligné que la fermeture des stations de radiodiffusion fait partie des politiques répressives pratiquées par les tyrans, soulignant le précédent des cas d’empêchement de correspondants étrangers d’entrer à Gaza et d’attaques contre des locaux israéliens. médias, tout en soulignant l’importance de protéger la liberté de la presse et la sécurité des journalistes partout dans le monde.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici