Guterres appelle à un cessez-le-feu à Gaza et Borrell dénonce le déplacement de civils de Rafah

0
13

L’appel répété du secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza s’inscrit dans le contexte des efforts internationaux visant à calmer et arrêter l’escalade militaire entre le Hamas et Israël. António Guterres a également souligné l’importance de la libération inconditionnelle des otages et de la fourniture de l’aide humanitaire nécessaire aux civils touchés par le conflit.

De son côté, Josep Borrell, Haut Représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, a dénoncé le déplacement de civils à Rafah et a souligné la nécessité de respecter le droit international et d’assurer la protection des civils. Il a ajouté que forcer les civils à se rendre dans des zones dangereuses constitue une violation du droit international.

De son côté, le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albarez, a exprimé son rejet de l’expulsion de milliers de Palestiniens de Rafah, soulignant la nécessité d’arrêter les opérations militaires dans la région.

La pression internationale s’est intensifiée sur Israël pour qu’il mette fin aux opérations militaires et préserve la sécurité des civils à Gaza et à Rafah, mais jusqu’à présent, il n’y a eu aucun signe clair d’apaisement du conflit.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici