Élections en Inde : Modi en tête malgré les défis de l’opposition

0
15

début des élections générales en Inde, avec la perspective probable de la victoire du Premier ministre nationaliste hindou Narendra Modi sur les forces d’opposition en difficulté. Le processus de vote a commencé avec de longues files d’attente devant les centres de vote à Haridwar, l’une des premières villes à voter, une ville sainte de l’hindouisme située sur les rives du Gange.

Plusieurs électeurs ont exprimé leurs opinions, l’un des chauffeurs de rickshaw étant satisfait de la direction que prend le pays, tandis qu’un autre, un photographe de touristes, exprime sa colère contre le gouvernement, critiquant un soi-disant développement qui n’a pas atteint tout le monde.

Modi a exhorté les électeurs à voter en masse, en particulier les jeunes votant pour la première fois. Il a souligné l’importance de chaque vote.

Le parti du Congrès – la principale force de l’opposition – a rappelé aux électeurs que leur vote pourrait mettre fin à l’inflation, au chômage, à la haine et à l’injustice, les incitant à voter et à ne pas oublier de voter.

Au total, plus de 968 millions d’Indiens sont appelés à élire 543 députés à la chambre basse du parlement.

Le processus de vote se déroulera sur plusieurs semaines, avec la phase finale prévue pour le 1er juin. Modi, âgé de 73 ans, reste une personnalité populaire, avec un taux d’approbation de 80% selon les sondages après près d’une décennie au pouvoir. Il a remporté des victoires écrasantes en 2014 et 2019, en jouant sur les sentiments religieux parmi les électeurs hindous.

Modi a inauguré un grand temple dédié au dieu Ram à Ayodhya, construit sur les ruines d’une ancienne mosquée détruite par des extrémistes hindous, ce qui a été largement médiatisé et a donné lieu à des célébrations publiques dans tout le pays.

Cependant, les critiques comme le prêtre Mukesh Dubey accusent le gouvernement Modi d’utiliser le discours religieux pour détourner l’attention des problèmes plus urgents, comme des millions de diplômés universitaires au chômage.

Dans l’ensemble, Modi est considéré comme le favori des élections en raison du chaos des partis d’opposition et des défis juridiques ciblant les chefs de l’opposition.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici